• Accidents

    Extrait :

    "      Une odeur de gomme cramée atteignit les narines de la jeune femme.

        Les roues bloquées par la tenaille des freins, les pneus ont explosé sur le bitume. A l'instant du choc, vitres et pare-brise ont été pulvérisés, moteur déboulonné, phares exorbités. La Clio rouge, toupie de papier froissé, a valsé jusqu'au centre du carrefour quand l'autre voiture terminait sa course, encastrée dans la devanture rose et or d'un institut de beauté. Un long silence de sidération est tombé sur les passants, sur les chiens à l'arrêt au bout des laisses tendues, et sur les choses elles-mêmes, les façades au crépis de poussière, les fenêtres écarquillées, les panneaux de signalisation, les feuilles mortes.

    L'huile bouillante dégouline du carter et se mélange à l'essence, qui coule du réservoir éventré.

    [...]

        Pour la passagère du tas de ferraille et de carbone immobilisé sur l'intersection, le temps est une notion momentanément étrangère. Elle n'entend plus rien et garde les yeux clos sans en avoir conscience. Son cœur hoquette sur ses côtes. Sa respiration est si frêle qu'elle n'entraîne aucun mouvement de poitrine. 

    [...]

         Le mot accident clignote dans sa tête. 

        La flaque du carburant déborde des contours de la voiture. De sa main gauche, la femme palpe le siège du chauffeur. Rien.  Elle parvient à élargir son champ de vision. La netteté des images s'améliore. Au travers de la fumée dispersée par quelques souffles de vent, elle aperçoit le manège des badauds. Un homme franchit le carrefour en courant, s'efface puis réapparaît muni d'un extincteur. Un autre lui crie quelques choses, bras tendus vers l'amas fumant, semble lui ordonner d'intervenir avant que l'incendie ne se déclare. Une dame âgée plaque ses  main sur ses lèvres, une mère serre son enfant contre sa taille, un trio d'adolescents observe la scène que l'un deux filme avec son portable.

    [...]

         Un nouveau mot s'allume dans son esprit : vivante

         La douleur vient de se déclarer avec l'éclat d'une lame océanique. Gémissante, submergée, la victime sent que l'oeil du cyclone se situe dans son épaule droite. Au moment de la collision, la propulsion de son buste a été stoppée par la ceinture de sécurité. Un élément a cédé dans cette lutte contre les forces décuplées de la pesanteur : la clavicule brisée net flotte dans le muscle. La douleur irradie dans les chairs, de la nuque au bout des doigts. [...] C'est donc cela, la mort.   La paralysie, la souffrance, le silence.  "

     

    Synopsis : 

    Sergi Vélasquez, artiste peintre et prisonnier des apparences, s'amourache d'une rousse flamboyante qu'il croise dans l'ascenseur. Il est dingue de son corps, mais elle est hystérique ; c'est du moins ce que pense Julia, psychanalyste et sœur de l'artiste.

     Faut-il s'en inquiéter ? Roxane, elle, est photographe. Il y a quelques années, son visage a été brûlé dans un accident de voiture. Aujourd'hui, elle se réconforte, isolée dans une nature sans voisinage. Jusqu'à ce qu'elle prenne des clichés de son corps, pour mieux l'accepter, et que ses photographies, exposées à Paris, séduisent Sergi .

    La France tranquille et Dernier désir ont fait connaître Olivier Bordaçarre des lecteurs de romans noirs.

    En suivant les conséquences de deux coups de foudre dans le milieu de l'art, il renouvelle ici la thématique du double. Et nous offre, à la fois, une savoureuse chronique familiale et un récit à suspense.

     

    Mon avis : 

    J'ai adoré ce livre. Comment l'ai-je trouvé ? Eh bien, c'est à dire que je connais l'auteur x) C'est un ami de mes parents, et la dernière fois qu'on l'a vu il nous avait parlé de son nouveau livre, qui allait bientôt sortir. *-* 

    Du coup, bah on l'a acheté il y a quelques jours! :33

    Je l'ai lu  presque d'une traite, la moitié hier soir et la moitié ce matin. Enfin, non, je l'avais à peine commencé hier soir, et j'ai surtout lu ce matin x)

    Accidents est donc un livre  génial, il allie chronique familiale et récit à suspense, comme l'éditeur l'a dit dans le synopsis. Son seul défaut est qu'il est vraiment court, enfin trop court à mon goût x) Je l'ai lu vite, et je trouve que ç'aurait été mieux si il avait été plus long. Mais bon, cela n'enlève rien à sa qualité ! 

    On est réellement emporté par l'histoire, le style de l'auteur est extra (et je ne dis pas ça parce que je le connais '^' ), bref en un mot c'est super *w* 

     Je vous le conseille fortement :) 

    ~Sam 

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :