• Jolene ~ Shaïne Cassim

    Couverture de Jolene

    Dès les premiers mots, on est happés par l'histoire. On est à Paris, la nuit, à la sortie d'un concert de blues, émergeant du cocon harmonieux créé par la musique. On est avec Aurélien, on l'entend jouer un air d'harmonica, et on n'a plus envie de s'arrêter de lire. 

     

    Ce matin, je me suis réveillée à cinq heures, expulsée de mon sommeil par des rideaux mal fermés qui ont laissé passer les premiers rayons de soleil matinaux. Et au lieu de tenter de me rendormir, j'ai pris ce livre, et je l'ai lu d'une traite.

     

    Chaque mot est rempli de vie, d'énergie, et de poésie.

     

    Ce roman a le goût rêveur et doux-amer d'une chanson de blues. 

     

    On aurait voulu rencontrer Jolene, rire avec elle, l'entendre jouer de la guitare. Aller au concert de Ray LaMontagne et laisser la musique nous engloutir, prendre possession de chacun de nos nerfs. Et pouvoir aimer ardemment quelqu'un qui nous aime en retour, sentir ses baisers enivrants dans la nuit.

     

     

     

    Jamais un roman ne m'a paru aussi vivant, aussi beau.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :