• Les livres que vous ne conseillerez pas, et pourquoi?


    Samedi 19 Novembre 2016 à 19:50
    JeannyBooks

    Y a-t-il des livres que vous n'avez pas aimé? Et pourquoi?

    Samedi 19 Novembre 2016 à 20:25
    mewichigo

    Eragon, Tara Duncan, Bleu [de Bleu, Blanc, Sang] et les Chevaliers d'Emeraude ! Pour le "pourquoi", je développerai plus tard... Je suis en train de tester un nouvel ordi super ergonomique ! :)

    Dimanche 20 Novembre 2016 à 13:14
    JeannyBooks

    Ooow cool pour l'ordi ! :) 

    D'accord, hâte de voir le développement, alors :DD

    Mardi 20 Février 2018 à 14:33
    Farness

    Développe ! *regard farouche* 

    Mardi 20 Février 2018 à 23:51
    mewichigo

    Oh, ça m'est adressé ? ^-^ (C'est cool d'avoir Kurapika en ava ekla. Ça me motive à me connecter rien que pour voir sa tête x)) C'est drôle parce qu'aujourd'hui, je reviens avec mon ordi :3 (Super ergonomique lui aussi aha xD)

    Eragon : Beaucoup, beaucoup trop long. Le livre ne démarre pas, les personnages (Brom, un vieux sage cliché à souhait, et Eragon, un garçon surpuissant particulièrement énervant) déambulent dans le désert pendant les trois quarts du livre, et il ne se passe rien. Eragon apprend à se battre. Et il apprend à lire EN UNE SEMAINE T-T Et, bref, à un moment j'ai cru que j'allais étrangler leurs foutus chevaux à moitié morts de fatigue. Aha, j'aime être violente pour démonter un livre, c'est tout l'intérêt ^-^ Plus sincèrement, il y a de bonnes idées, on sent que l'auteur (qui avait 15 ans à l'époque, rappelons-le) a pas mal travaillé, mais tout ça reste dans le cliché de l'héroic fantasy et ne décolle pas. Je pense que ça doit s'améliorer au fil des tomes, mais je ne vais quand même pas me forcer à lire la suite ^^

    Tara Duncan : C'EST CLICHE ET C'EST MÊME PAS DRÔLE U_U Tara qui a jamais entendu parler de sa mère. Tara qui est, comme par hasard, héritière d'une couronne lointaine. Tara qui rencontre sa mère et qui est genre "Oh, comme je suis émue de te voir" (sans aucun choc, hein) Tara qui est, comme de par hasard, hyper stylée avec ses longs cheveux blonds et sa mèche blanche. ET L'HUMOUR MES DIEUX L'HUMOUR est lourd, on dirait du mauvais Riordan, quand j'y pense. L'univers tient pas debout aussi, il est inutilement complexe. Bref, après m'être forcée à lire le tome 1 en entier, j'ai décidé d'arrêter.

    Les Chevaliers d'Emeraude : Alors là, c'est comme Eragon, mais en pire. Bien pire. Encore dans Eragon, même si les personnages sont plats comme un trottoir de rue, l'écriture reste assez bonne ; celle des Chevaliers d'Emeraude est vraiment médiocre, à ce que je m'en rappelle. Et c'est long, par les dieux, long ! Une série de royaumes tous plus clichés les uns que les autres (le royaume des elfes, le royaume des fées...), une galerie de personnages inutilement complexe, tous par conséquent excessivement plats, définis par quelques caractéristiques simples (le soldat, le guérisseur, etc). L'auteur fait cet énorme écueil de nous retracer toute la généalogie des Chevaliers d'Emeraude dans le premier chapitre, ce qui nous agace et nous lasse avant même qu'on aie pu rentrer dans l'histoire. ET LE LIVRE NE DÉCOLLE PAS D'UN POUCE ! Tout le premier tome se consacre à prévenir une bataille contre les dragons, bataille qui s'annonce tellement énorme que les Chevaliers sont obligés d'en prévenir tous les Royaumes, ET QUI N'A MÊME PAS LIEU ! C'te grosse blague !! A la fin du livre, les dragons débarquent, ET ILS SONT BATTUS EN CINQ MINUTES ! La phrase c'est littéralement ça T-T Il paraîtrait que ces dragons-là ne sont que des éclaireurs, que la vraie bataille arrive après. Je demande à voir hein =n=

    ~ Ça se voit, ou pas, que je n'aime pas l'héroic fantasy xD Enfin, disons qu'à part les Seigneur des Anneaux (et les Légendaires héhé), j'ai un peu de mal avec ce genre... Je préfère largement le fantastique *w*

    Mon dernier coup de gueule en date est donc Bleu, premier tome de Bleu, Blanc, Sang. [En vrai, il y a d'autres livres que je n'ai pas aimé depuis, mais pas à ce point]. Le pitch, c'est que le président de 2022 est assassiné, son frère le remplace au pouvoir. S'engage alors une sorte de contre-pouvoir mystérieux, dans une intrigue soi-disant haletante mêlant art, politique, et thriller... Bon, bref, autant te dire tout de suite que j'ai lâché ce livre au bout de 50 pages. Marre de me forcer à lire des choses inutiles hein =x= Ce qui m'a vraiment déplu, c'est l'écriture. Elle est très maladroite, les phrases sont inutilement tarabiscotées, comme si l'auteur voulait faire des effets de style là où ils n'auraient pas lieu d'être... Aussi, l'intrigue ne tient pas deux secondes la route. (DEPUIS QUAND C'EST LE FRERE DU PRESIDENT QUI LE REMPLACE A SA MORT ?! U_U) Et ces personnages d'une immense platitude... C'est la quatrième fois que je le dis, mais vraiment, les personnages, c'est la pierre angulaire d'un livre. Sans eux, le livre meurt, vraiment... Et, on a beau dire du mal de Riordan (son humour parfois lourd, ses intrigues répétitives), sa grande force, c'est les personnages. C'est pour les côtoyer un peu plus longtemps que j'ouvre un de ses livres <3

     

    ... Ça suffit, comme développement ?! x3




    Vous devez être membre pour poster un message.